Qu’on se le dise, le blanc est définitivement à bannir pour la sélection espagnole. Comme souvent lorsqu’elle porte un maillot immaculé dans une grande compétition internationale, la Roja s’est inclinée vendredi. Elle a même sombré contre les Pays-Bas sur la pelouse de Salvador (5-1), pour son entrée dans la Coupe du monde 2014. Les Espagnols ont ainsi confirmé leurs difficultés pour leur premier match dans un Mondial (une seule victoire sur leurs onze dernières participations). Mais ils ont surtout dû comprendre, une bonne fois pour toutes, que le blanc ne leur va pas.

La Roja a souvent connu de grosses désillusions lorsqu’elle évolue dans une tenue blanche. Elle est sortie avec un tel maillot du Mondial 1994 (défaite 2-1 contre l’Italie en quarts) et de l’Euro 2004 (défaite 1-0 contre l’Italie en quarts). Indirectement, c’est aussi dans cette configuration qu’elle a quittée la Coupe du monde 1998, puisqu’elle avait concédé sa seule défaite en blanc, face au Nigeria (3-2).

Lors de la deuxième phase du Mondial 1982, ils avaient chuté contre l’Allemagne (2-1) en blanc et été accrochés par l’Angleterre (0-0)… en blanc, précipitant leur élimination à domicile. Le blanc porte aussi malheur aux Espagnols quand ils sont confrontés à une équipe qui en porte. Les exemples sont légion d’éliminations concédées ainsi (Mondiaux 1986, 1990, 2002 et 2006 ; Euros 1996 et 2000).

Mais pourquoi donc l’Espagne et les Pays-Bas ont tous deux abandonné leurs couleurs traditionnelles vendredi ? C’est la faute au règlement de la FIFA. Considérée comme l’équipe receveuse, la Roja avait le premier choix de maillot. Elle a opté pour une tenue 100% rouge. Le rouge étant en conflit avec le orange habituel des Pays-Bas, les Néerlandais ont dû changer pour le bleu. Mais la FIFA, poussée par les télés, refusent que deux équipes qui s’affrontent endossent une tenue sombre. L’instance internationale a alors signifié à l’Espagne qu’elle devait se doter d’un kit dit “clair” et un maillot blanc a été produit. C’est certainement la dernière fois que la Fédération espagnole fait un tel choix.