HORS-JEU – C’est la petite mésaventure du jour, et c’est Samir Nasri qui trinque. Tout a commencé avec un simple tweet posté mardi soir par Drip Doctors, une entreprise de remise en forme. Celle-ci a publié une photo d’une de ses employés avec le Français sur le réseau social après que le footballeur a bénéficié de ses services :

“Nous avons fourni à Samir Nasri une infirmière à domicile pour une perfusion afin de le garder hydraté et en bonne santé pour toute sa longue saison avec Séville”

La suite est très… gênante. Le compte Twitter officiel de Nasri a répondu à Drip Doctors d’une manière pas franchement délicate :

“Tu m’as aussi fourni un service sexuel complet juste après. Assurez-vous d’être bien servis les gars !”

On se doute que le joueur vient de se faire hacker mais Samir Nasri a, semble-t-il, vite repris le contrôle de son compte : “Quelqu’un m’a piraté et essaie de répandre des rumeurs”, s’est-il justifié. Sauf que, dans le même temps, le hacker répondait également sur le compte officiel du joueur: “Tout ce que j’ai dit est vrai à 100%”.

Agacé, le Français a même dû répondre à un internaute se demandant s’il avait trompé sa copine avec l’infirmière : “Je ne l’ai jamais trompé en quatre ans et je ne le ferai jamais”. S’ensuivent d’autres tweets un peu plus vulgaires…

Quelques heures plus tard, l’ancienne pépite de l’OM a tenu à mettre les choses au clair. “Mon compte a été piraté, désolé pour ce qui s’est passé”. Drip Doctors a également clarifié la situation : “Le compte de Samir Nasri a été piraté et les récents tweets concernant Drip Doctors sont faux.”  

Nasri peut enfin pleinement profiter de ses vacances en Californie. Ouf…

Nina Aïssaoui
@ninaaissaoui