C’est un contretemps de plus pour l’équipe de bobsleigh de Jamaïque. Après avoir dû lancer un appel un don pour financer son déplacement en Russie, la voilà arrivée à Sotchi mais sans équipement “perdu” en cours de voyage.

“Il faisait trop mauvais temps pour aller à New York et nous avons dû passer par Philadelphie, a raconté le pilote de l’équipe, Winston Watts. Nous avons volé toute la journée mardi et après notre arrivée ici, nous avons constaté que nos sacs sont restés là-bas. Nous n’avons rien sur nous. Casques, chaussures, combinaisons, tout est entre JFK et Sotchi”.

Heureusement, il en faut plus pour démoraliser une équipe dont l’histoire prend de plus en plus la tournure d’une suite au film Rasta Rockett, tourné en 1993 après sa première participation aux JO d’hiver, en 1988. “Nous allons y arriver, je le garantis, explique Watts. J’ai repéré la piste et mémoriser les virages mais quand vous êtes dans le bob, c’est un feeling complètement différent. Je cherche des casques et des choses comme ça un peu partout.”

“Plein de gars veulent nous aider, a-t-il ajouté. Nous sommes les personnes les plus adorées au monde. Chaque moment est positif et on essaie de toujours garder le sourire. C’est notre devise.”

(Ph-DC avec AFP)