La flamme olympique ne brûlait pas encore dans le ciel de Sotchi mais un couac observé au tout début de la cérémonie d’ouverture avait déjà enflammé les réseaux sociaux. Lors de leur apparition, les anneaux lumineux censés représenter les anneaux olympiques se sont tous ouverts… Tous sauf un ! Ironie du sort l’anneau défectueux est celui correspondant à l’anneau rouge, souvent attribué au continent américain dans l’imaginaire collectif. Une “coïncidence” rapidement relayée sur Twitter.

Attention cependant. Si l’interrogation est légitime, l’anneau rouge ne représente pas officiellement le continent américain. Le site internet du CNOSF, France Olympique, précise : “Si les anneaux représentent bien les cinq continents du monde, les six couleurs (fond blanc compris) ont été choisies de telle sorte qu’elles se retrouvent dans tous les drapeaux du monde d’alors et que chaque pays puisse y reconnaître l’une de ses couleurs nationales (ce qui reste globalement toujours vrai). Contrairement à l’idée reçue, les couleurs des anneaux ne se rapportent donc pas à un continent en particulier, mais signifient leur union par le sport et le rassemblement des athlètes du monde entier aux Jeux Olympiques.”

D’autres ont choisi l’humour pour commenter ce raté.

Personne n’a songé à l’interprétation suivante : la nouvelle Russie “oublie” le rouge dans le spectacle qu’elle donne au monde entier. La couleur de la brûlante histoire de la Russie soviétique.