Comme tout sportif qui respecte son corps, Andy Murray ne boit que de l’eau. Mais lorsqu’il s’agit de fêter sa première victoire à Wimbledon, la donne change. L’Ecossais s’est vu offrir une coupe de champagne par les organisateurs juste après la remise des prix et il n’a pas trouvé la coupette à son goût.

En effet, le britannique n’est pas un amateur de la boisson à bulles. Le tennisman a carrément déclaré à la BBC qu’il “déteste le goût du champagne” dont l’unique gorgée avalée lui a “brûlé la gorge”. Surtout, le récent vainqueur de Wimbledon garde un mauvais souvenir de la boisson. En effet, la dernière fois qu’il en a bu (après sa victoire à l’US Open), il avait “confondu son dentifrice avec sa crème visage”. Classe !