Le décès de Johan Cruyff, jeudi à Barcelone, a engendré de nombreux hommages, parmi lesquels celui de Morgan Schneiderlin. Sur son compte Instagram, le milieu de terrain français de Manchester United a voulu saluer jeudi l’immense contribution du “Hollandais volant” au football en postant une photo du mythique numéro 14. Problème, ce n’est pas une photo de Cruyff qui a été partagée, mais de Jan Jongbloed, gardien de but de la sélection néerlandaise lors du Mondial 1974. Sans parler de la mauvaise orthographe du prénom de Cruyff, Johan devenant Yoan.

Joint par L’Equipe, Schneiderlin a expliqué cette bévue. “J’ai beaucoup d’abonnés sur les différents réseaux sociaux. Avec mon agent Pascal Boisseau, on avait décidé, pour cette raison, de faire appel à une société de communication anglaise pour m’assister. J’avais donc demandé à cette société de publier un message avec une photo pour rendre hommage à Johan Cruyff et c’est d’elle qu’est venu ce tweet malencontreux, assure-t-il. Ils l’ont publié sans qu’on ait pu le valider avec mon agent. J’en suis sincèrement désolé et triste. On parle d’une personne décédée et d’une légende du football. Et mon père m’a suffisamment parlé de ces exploits pour que je connaisse tout de cet homme qui a marqué mon sport.”

L’ex-pensionnaire de Southampton, ou plutôt l’agence qui gère ses comptes sociaux donc, a ensuite rectifié le tir.

Farewell Legend ! #johancruyff #Legend #Totalfootball

A photo posted by Morgan Schneiderlin (@schneiderlinmo4) on

Schneiderlin n’est pas le seul à s’être loupé sur ce coup. Le prestigieux Guardian a également fait fort. Sur la une de sa page sport, c’est une photo de… Rob Rensenbrink, autre international néerlandais talentueux des années 1970, qui illustre l’article sur Cruyff.

Rémy de Souza
@LaSouz