C’est une mésaventure peu banale qui est arrivé à l’Erythréen Mekseb Debesay sur le GP E3 vendredi. Le coureur de l’équipe Dimension Data, parrainée par une société spécialisée dans… la géolocatisation (ça ne s’invente pas !), s’est perdu sur le tracé de la semi-classique flandrienne. Il n’a même jamais rejoint la ligne d’arrivée à Harelbeke.

“Il était dans un petit groupe de retardataires qui a décidé de couper au cours vers Harelbeke à une vingtaine de kilomètres de la ligne”, a expliqué son directeur sportif Pierre Heyndrickx au journal Het Nieuwsblad. Il a eu peur d’être lâché et il est resté sur le parcours en suivant les flèches. Malheureusement, il s’est égaré. Il s’est rendu compte qu’il y avait un problème quand son compteur indiquait 206 km (d’une course de 200 km) et qu’il n’avait toujours pas trouvé Harelbeke”.

Debesay a demandé de l’aide à un passant qui l’a emmené chez lui pour lui permettre de prendre une douche et de s’habiller avec des vêtements secs. Inquiets, les dirigeants de son équipe avaient prévenu la police. Le coureur égaré a finalement rallié l’hôtel de son équipe vers à 21h00. Tout est bien qui finit bien ! (Avec AFP)

 

0 comments