Pas pressé d’en finir avec sa course, ce coureur français va fêter la victoire sans voir son poursuivant revenir sur lui à toutes vitesses. Il va le repousser pour terminer premier.

La scène se passe au Brésil. Le Français Jérémy Jurkiewicz s’apprête à remporter l’épreuve d’Ironman en 3h53’40” quand le numéro deux Igor Amorelli va arriver. Heureusement que ce dernier est fair-play car sinon la scène serait devenue cocasse, le Français s’évertuant à le repousser pour ne pas perdre son titre. Tout est bien qui finit bien, mais attention la prochaine fois, Jérémy, sinon on va encore dire que les Français sont arrogants !