Le golfeur Pablo Larrazabal (30 ans) a dû sauter dans un lac pour échapper à un essaim de frelons vendredi, sur le parcours de l’Open de Malaisie. “Près de trente ou quarante énormes frelons ont commencé à m’attaquer“, a-t-il raconté, ajoutant qu’il avait vécu le “moment le plus terrifiant” de sa carrière.

L’Espagnol marchait le long du fairway du cinquième trou du parcours de Kuala Lumpur lorsque les frelons l’ont attaqué, le piquant au visage et sur le crâne. “Je ne savais pas quoi faire. Mon caddie m’a dit de courir, alors j’ai couru comme un fou, mais ils étaient toujours là. Les autres joueurs m’ont alors conseillé de me jeter dans le lac”, a-t-il expliqué.

La peur n’a pas trop altéré son jeu, puisqu’après quelques soins dispensés par le médecin du tournoi, Larrazabal a conclu le trou par un birdie, et terminé le deuxième tour en 68 coups, à 4 sous le par. “Ce sera vraiment très effrayant de jouer ce trou” ce week-end, a-t-il ajouté, tweetant un peu plus tard qu’il allait un peu mieux malgré la douleur et prenait du repos.

(AFP)