Alors que l’état de santé de Michael Schumacher se stabilise, la pression autour de l’ancien pilote allemand s’intensifie. Un journaliste, déguisé en prêtre, a tenté de s’introduire dans sa chambre au CHU de Grenoble mardi. L’individu a été arrêté a révélé Sabine Khem, l’attachée de presse du septuple champion du monde. “Je ne pensais pas qu’une telle chose pouvait arriver a-t-elle expliqué au quotidien allemand Die Welt. Dès qu’il a été repéré, il a été mis à la porte de l’hôpital. Je demande à tout le monde de laisser les médecins travailler et de laisser la famille de Schumacher passer du temps avec Michael dans le calme“.

Plusieurs accès de l’hôpital ont été bloqués et un filtrage a été mis en place pour les personnes souhaitant entrer. Devant l’entrée, c’est plus d’une centaine de médias qui patientent. Par ailleurs, une note interne a été envoyée aux employés de l’hôpital. Il leur est interdit de consulter le dossier médical de Schumacher afin d’éviter les fuites vers la presse et préserver le secret médical. Lors d’un point presse organisé hier, Sabine Kehm a déclaré que “Michael était entre de bonnes mains” et qu’une conférence de presse serait donnée “quand il y aura quelque chose d’important à dire, un changement de son état“.