Twitter s’est enflammé entre 16h30 et 16h45 lundi à la vue d’une photo : la couverture du France Football de mardi, dévoilant la victoire de Cristiano Ronaldo dans la course au Ballon d’Or 2013 devant Lionel Messi et Franck Ribéry.

Rapidement, ça crie à la fuite malheureuse mais aussi au fake. France Football désamorce à la va-vite la bombe en postant une photo des trois couvertures prévisionnelles de son magazine: une avec chacun des trois finalistes.

En revanche, ce photo montage ne montre pas la couverture “physique” du magazine, comme la première. Les textes ne sont pas les mêmes non plus. Un bricolage à la hâte de la part du graphiste pour calmer les réseaux sociaux et entretenir le peu de suspense qu’il reste? C’est ce que l’on croit savoir sur twitter, jamais le dernier pour crier au complot.

Pas sûr que l’on sache un jour le fin mot de l’histoire. Pour le résultat officiel du scrutin, rendez-vous dans environ deux heures.