FOOTBALL – Comment rater un match de foot caritatif en faveur de la paix dans le monde ? En se disputant à la vue et aux yeux de tout le monde. Et, dans ce secteur, Diego Maradona et Juan Sebastian Verón ont malheureusement excellé ce mercredi.

À l’appel du pape, un match pour la paix dans le monde était organisé à Rome. Parmi les guests-stars, du beau monde : Ronaldinho, Hernan Crespo, Cafu, Rui Costa, Frédéric Kanouté ou Vincent Candela. Étaient également présents donc Diego Armando Maradona  et Juan Sebastian Verón.

Au coup de sifflet de l’arbitre signifiant la fin de la première période, “el Pibe de Oro” s’approche de l’ancien milieu de la Lazio pour le féliciter. Et si ce dernier répond à l’ancienne gloire du Napoli, visiblement le ton employé ne lui plaît pas. S’ensuit une discussion musclée entre les deux hommes captées par Crack Deportivo, une radio argentine.

54542 views

On y aperçoit les deux hommes s’échanger quelques mots d’amour avant que des coéquipiers ne soient obligés de retenir El Pibe de Oro d’aller se frotter d’un peu plus près de Verón.

L’origine de cet accrochage ? Un refus de la part de Verón de serrer la main de Maradona après une action entre les deux. Surtout, leurs rapports n’ont jamais été excellents depuis que l’ancien sélectionneur argentin a été écarté de l’AFA (Fédération Argentine). Après cette éviction, El Pibe de Oro avait qualifié Verón de traître, le jugeant responsable de cette éviction.

Visiblement, l’incident n’était pas tout à fait oublié. Et cela s’est affiché au pire moment possible : lors d’un match pour la paix.

Cyril Morin

@cyrilmourinho