FOOTBALL – Vous ne connaissez pas les 17 lois du football sur le bout des doigts ? Soyez rassuré, les arbitres non plus. Du moins le dénommé Keith Stroud, en charge mercredi soir de la rencontre de deuxième division anglaise entre Newcastle et Burton (1-0).

Alors que le score était de 0-0 et qu’il venait d’accorder un penalty aux Magpies, Keith Stroud s’est complètement planté. Matt Ritchie a transformé le penalty, mais son but a été refusé car son coéquipier Dwight Gayle était entré dans la surface de réparation trop tôt.

Jusque-là, tout va bien. Mais c’est après que ça se complique pour l’homme en noir. Comme le penalty avait été transformé, il aurait dû être retiré. Or Keith Stroud a accordé un coup franc indirect à Burton, provoquant évidemment la colère et l’incompréhension des Magpies et de leurs supporters.

En fait, Keith Stroud s’est mélangé les pinceaux dans l’article 14 des lois du jeu qui prévoit un coup franc indirect pour l’équipe qui subit le penalty si et seulement si l’équipe qui le tire commet une infraction (en l’occurrence un joueur qui entre dans la surface) mais rate son penalty. Comme ce dernier avait été transformé, il aurait dû être retiré.

Heureusement, tout s’est bien terminé puisque Newcastle s’est finalement imposé 1-0 grâce à un but dans le jeu de… Matt Ritchie. Keith Stroud et ses assistants ont eux présenté leurs plus plates excuses, évoquant un “moment d’inattention”. Pas sûr qu’on le voit un jour officier en Ligue des champions…

Fabien Borne