Le coach de Strasbourg et actuel sélectionneur français, Vincent Collet, a refusé de serrer la main du président du CSP Limoges, Frédéric Forte, à la fin du troisième match des finales de ProA ce jeudi (victoire de Limoges 71-59). Une image saisie par les caméras de Canal + Sport.

La raison est simple et Collet l’a expliqué après le match, il n’a pas apprécié que Fred Forte dise de l’équipe de Strasbourg qu’elle jouait “un basket de rue”. Cette phrase aurait été prononcée par le président limougeaud à la radio sur France Bleu Limousin, ce lundi 15 juin, dans l’émission Bleu Blanc Vert .

“Cette équipe de Strasbourg qui est toujours annoncée à juste titre comme l’équipe qui joue le mieux au basket en France, a montré aussi ses limites quand elle ne jouait qu’un basket propre et léché, ils l’ont compris sur le match 2 où ils n’ont pas voulu faire un match de basket mais un match un petit peu de rue et je ne critique pas, ça fait aussi partie du jeu”.

Vincent Collet, visiblement très agacé après la défaite, s’est également plaint des conditions dans lesquelles son équipe a été reçue.

Sale soirée pour Vincent Collet, vivement le match 4 de samedi qu’on passe à autre chose !

Jérôme Préveirault
@JeromePrev