Tout avait bien commencé pour Fernando Torres mardi, à l’occasion du quart de finale aller de Ligue des champions entre le FC Barcelone et l’Atletico Madrid. El Nino avait ouvert le score à la 25e minute pour les Colchoneros, glissant le centre de Koke entre les jambes de Ter Stegen.

4 minutes plus tard, l’Espagnol prenait un premier jaune pour une faute inutile sur Neymar. Dans la foulée, en plein rond central, il commettait une nouvelle faute, complètement stupide, cette fois sur Busquets, laissant ses coéquipiers à 10 contre 11 pour plus de 55 minutes.

Philippe Da Costa
@philippsch