HORS-JEU – L’équipe de France a voulu offrir à ses abonnés sur Twitter la possibilité de russiser leur nom ce vendredi via un bot informatique. Elle n’aurait pas dû. Si la thèse du piratage a d’abord été évoquée devant l’avalanche de tweets comportant la mention “voici ton nom en russe !”, il n’en était rien.

Le département communication des Bleus a vu de nombreux trolls venir “pourrir” ce petit jeu, ce qui a donné lieu à de nombreux débordements. Il y a eu des choses rigolotes et légères…

Puis c’est complètement parti en sucette…

Le compte @equipedefrance a rapidement retiré le tweet qu’il suffisait de retweeter pour découvrir son nom en russe tout en arrêtant les réponses automatiques générées par le bot. Trop tard, le mal était fait.

La mauvaise inspiration était contagieuse ce vendredi. L’AS Monaco a également fait appel à un bot informatique pour promouvoir sa campagne d’abonnements pour la saison prochaine en offrant à ses Twittos un visuel du nom de leur choix pour incarner le douzième homme. Et, là encore, les dérapages ont plu…

Rémy de Souza
@LaSouz