En voilà un qui doit se mordre les doigts. Un journaliste a demandé à Tomas Berdych lundi comment il se sentait après sa qualification pour les quarts de finale de Wimbledon face à Gilles Simon. Question simple et logique pour lancer une conférence d’après match sauf que… le Tchèque a perdu face au Français. Et plutôt sèchement (6-3, 6-2, 6-2).

Berdych a gentiment commencé par répondre “Pardon ? Excusez-moi ?” Mais le journaliste, sans doute lancé en mode automatique, a répété sa question, sûr de lui. Intervention du responsable presse du tournoi qui rappelle que Berdych s’est incliné lors de son 8e de finale. Et le Tchèque de demander quand même : “Il le sait ou il se moque de moi ?”  “Non, pardon, pardon, s’excuse le journaliste.

Une mésaventure qui était arrivé à Nicolas Mahut à Roland-Garros en 2014. Le Français avait par la suite complètement ignoré le journaliste sur toute la conférence de presse.

Philippe Da Costa
@Philippsch