Gros pétage de plomb de Mikhail Youzhny à Roland-Garros. Mené 6-1, 3-0 par Tommy Haas en huitièmes de finale sur le court Suzanne Lenglen, le Russe avait apparemment besoin d’évacuer sa frustration. Et c’est sa raquette qui a fait les frais de sa colère. Hors de lui, Youzhny a fracassé son outil de travail sur sa chaise.

Une bonne façon de tester le nouveau mobilier de terrain qui a mieux résisté que le banc détruit par Djokovic lors de sa finale contre Nadal l’an dernier. Mais le Russe a tout de même logiquement écopé d’un avertissement.

Ce coup de sang ne l’a pas remis dans le match puisqu’il s’est largement incliné 6-1, 6-1, 6-3. Eliminé du tournoi, le Russe n’a peut-être pas tout perdu puisqu’il se voit pour l’instant décerner la palme de la plus grosse colère de la quinzaine !