Que faire quand on n’arrive pas à stopper son adversaire et que les buts s’accumulent. Les joueurs de l’AS Roma cherchent encore la solution…

Balayés par la tornade Bayern Munich en Ligue des champions mardi soir (1-7), les hommes de Rudi Garcia ont au moins eu le mérite de rester sur le terrain. Normal, penserez-vous! Pourtant, tout le monde ne voit pas les choses de la même façon.

Dimanche, les joueurs de l’équipe péruvienne Defensor Bolivar de Tumbes n’ont pas trouvé d’autre idée que de simuler plusieurs blessures simultanées pour mettre fin à leur calvaire face à l’équipe de La Bocana en demi-finale aller de la Copa Peru. Alors qu’ils étaient menés 4-1, les joueurs ont commencé à tomber comme des mouches les uns après les autres jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que six joueurs debout sur le terrain (à partir de 3’20 sur la vidéo), obligeant ainsi l’arbitre à interrompre le match à 5-1, à huit minutes de la fin de la rencontre.

Ce comportement très criticable est apparemment une habitude pour cette équipe. Selon leurs adversaires du jour, le club avait déjà utilisé la même technique la semaine précédente alors qu’ils étaient menés 6-0 par l’équipe de Bagua… Ça promet pour le match retour!