Il s’agit d’une tradition. Pour fêter un titre, les footballeurs et autres rugbymen ont pris l’habitude de jeter leur président ou leur entraîneur dans la piscine des vestiaires. Le pauvre Antonio Conte n’y a pas échappé ce week-end !

L’entraîneur de la Juventus a été jeté à l’eau après la courte victoire des siens face à Palerme dimanche (1-0). Un succès qui a offert le 29e scudetto à la Vieille Dame (le 31e en comptant ceux retirés en 2005 et 2006 suite à l’affaire du Calciopoli). Pour fêter comme il se doit ce nouveau sacre, le coach de 43 ans, en slip, n’a pas fait preuve de beaucoup de résistance malgré le bain glacé qui l’attendait. Une bonne douche en soi !