L’arbitrage lors du choc Marseille/Lyon a suscité de nombreuses réactions. Principal objet de débat : le but refusé à Lucas Ocampos alors que le ballon avait franchi la ligne. Les Marseillais étaient furieux après le match.

Dans un style bien à lui, Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, n’a pas manqué de réagir sur Twitter.

Aulas n’a évidemment pas manqué de rappeler que, d’une part, une main involontaire de Jérémy Morel dans la surface de réparation n’a pas été sanctionnée d’un penalty. D’autre part, il a estimé qu’entre les déclarations fracassantes de Zlatan Ibrahimovic après la défaite du PSG à Bordeaux et la réaction du président phocéen, il n’était pas le plus à blâmer. Il aura l’occasion de s’en expliquer devant le Conseil National de l’Ethique (CNE) qui l’a officiellement convoqué le 30 mars.

 

 

Le président lyonnais a également répondu à son homologue marseillais lundi matin. On attend avec impatience la réplique de Vincent Labrune, surtout s’il est convoqué à son tour par le CNE.