Qui dit Clasico, dit souvent polémique au niveau de l’arbitrage. Exceptionnel par son intensité , celui de dimanche soir n’a pas dérogé à la règle. Après ce match explosif (trois penalties, un rouge), les Twittos ont largement commenté la prestation de l’arbitre de la rencontre, Alberto Undiano Mallenco. Entre décisions discutables pour certains, bonne prestation arbitrale pour d’autres, une chose est sûre, l’arbitre n’a laissé personne indifférent.

L’arbitre, le coupable idéal

L’arbitre a fait le travail

Bon arbitre ou pas, l’intensité du match était trop importante pour ne pas faire d’erreur. Pour résumer : ça allait trop vite

La page Wikipédia d’Alberto Undiano Mallenco, l’arbitre du match, a même été piratée après le match (il est né en réalité à Pampelune)