PORTUGAL – La petite équipe lusitanienne a fini par dicter sa loi au Portugal. Dans le nord du pays, à quelques kilomètres de Porto, la formation de Canelas 2010 domine son championnat de quatrième division haut la main. Elle trône à la première place, avec 14 points d’avance sur son dauphin. Le tout en ayant joué… que deux matches !

Comment est-ce possible ? L’équipe composée d’Ultras du FC Porto a gagné ses 11 dernières rencontres… sur forfait ! Ses adversaires ne se sont jamais présentés aux matchs. Le AD Grijo, le SC Rio Tinto ou encore Pedrouçous ont préféré jeter l’éponge et payer une amende de 750 euros plutôt que de jouer. Il n’est pas question de tactique ou de surdoués du ballon dans l’équipe, ses joueurs sont passés maître dans l’art de l’agression physique et la menace verbale. C’est en usant de ces “arguments” que Canelas 2010 est devenu leader.

Si quelqu’un a peur, qu’il s’achète un chien ! 

La situation de Canelas 2010 embarrasse le petit monde amateur du ballon rond portugais. Le président de Grijo, une des équipes qui a déclaré forfait, s’est plaint avec véhémence auprès du journal espagnol El Pais qui a mené sa petite enquête. “Contre eux, on reçoit des coups très violents ! Les arbitres sont intimidés et refusent de reporter sur les feuilles de match les actes excessifs que nous subissons. Comme les dirigeants de la Ligue ne recoivent rien, rien ne change”, regrette Manuel Gomes

Sur les réseaux sociaux, le club accusé a envoyé une première réponse : “Si quelqu’un a peur, qu’il s’achète un chien !” Le capitaine de Canelas, Fernando Madureira, en a rajouté une couche, avec un brin de mauvaise foi : “Nous jouons avec notre âme ! En quatrième division, il y a toujours beaucoup d’intensité et de contacts physiques importants. Ce n’est pas de la danse ou de la natation ! Il y a des motiviations politiques à ces nombreuses plaintes”.

De son côté, l’Association de Football de Porto réclame la présence de renforts policiers à chaque match du leader contesté. A l’issue de la saison, Canelas 2010 pourrait bien être promu. Jouera-t-il avec son “âme” en troisième division ?

Nina Aïssaoui
@ninaaissaoui