Il existe bien un univers plus complexe, sombre, mystérieux et impénétrable que le football. Cet univers, c’est celui de la Bible. C’est en tout cas sous cet éclairage particulièrement inattendu que le feuilleton de la L1 et du foot européen est chroniqué, depuis quelques semaines, par la page tumblr “football et allégorie”, créée par le blogueur @footalitaire. On y voit des scènes plus ou moins célèbres de la Bible, telle que celle-ci a été illustrée par Gustave Doré en 1866, légendées avec beaucoup d’esprit et d’humour. Un thème unique : le football, ou plus exactement ses acteurs.

Pour saisir dans toute leur amplitude des scènes d’actualité comme “l’OM regardant s’éloigner la Ligue des champions”, “Francis Gillot contemplant le placement de Marc Planus “, “Sébastien Corchia découvrant (le stade) Pierre-Mauroy “, ou des histoires plus anciennes comme “Sidney Govou se préparant avant un match-couperet” voire “Peguy Luyindula négociant la fin de son contrat avec le Paris-Saint-Germain “, vous pouvez naviguer sur les 34 premiers numéros de cette série étonnante. Elle est actualisée toutes les semaines et compte encore potentiellement une petite centaine de pièces possibles. Tout dépendra de l’imagination de son auteur… ou de celle des acteurs du foot. Car la ressemblance avec des situations existant ou ayant existé est incontestable, souvent glaçante, toujours bien sentie. Même quand il s’agit de représenter “la salle des trophées du Stade rennais brillant de mille feux… “. Surnaturel on vous dit.

A lire aussi :

Les allégories sont aussi présentes chaque mardi dans la chronique des dé-managers des Cahiers du foot.