Daniel Alves a une nouvelle fois fait preuve de classe et a prouvé qu’il n’était pas rancunier. Le joueur du FC Barcelone a réclamé que celui qui lui avait jeté une banane en plein match retrouve son emploi. Le supporter avait été licencié du club de Villarreal après son acte raciste et avait donc perdu son poste d’éducateur d’une équipe de jeunes.

Mon unique préoccupation est que ce jeune a perdu son travail et ça je ne le voulais pas, a affirmé le joueur de foot au micro d’une radio catalane (Rac1). Je ne voulais faire de tort à personne. C’était une blague et les gens en ont fait une révolution. Je demande qu’on lui rende son travail.” Pour lui, l’attaque raciste n’était pas volontaire : “il l’a peut-être fait comme une blague sans savoir ce qu’il faisait”, a défendu le joueur.

Le club de Villarreal, quant à lui, a écopé d’une amende de 12.000 euros, mais pas d’une fermeture du stade. Dans une Espagne secouée par une crise interminable, où le chômage des jeunes est un fléau, le Brésilien a sans doute conscience qu’il sera difficile pour l’ancien éducateur de retrouver un travail.

Une réaction qui a encore fait réagir massivement les réseaux sociaux…