C’est ce qu’on appelle un retour inespéré. Titulaire avec l’Atlético Paranaense, Adriano, 32 ans et quelques kilos en moins, a marqué ce mercredi face aux Boliviens de The Strongest en Copa Libertadores. Cela ne lui était plus arrivé depuis le 25 février 2012 (avec le club brésilien de Corinthians).
Un but qui a sans nul doute fait plaisir au joueur mais qui n’a pas servi à grand-chose puisque son équipe s’est inclinée deux buts à un lors de la dernière journée de la phase de groupes de la Copa Libertadores.