On ne pourra plus jamais laisser affirmer que Didier Deschamps manque de charisme. Pour annoncer sa liste des 23 à la France, le sélectionneur des Bleus a donné de sa personne. Comme un professionnel de la politique confirmé, il a ciselé des petites phrases. Comme eux, semble-t-il, il a joint le geste à la parole, avec un mimétisme frappant. 2017, Deschamps président ? S’il gagne la Coupe du monde 2014, il aura ses chances.