Si Troyes  a souffert en Ligue 1, samedi soir face à Caen (1-3), l’équipe réserve du club de l’Aube a décroché un succès net sur la pelouse de Roye en CFA (3-0). A priori obscur, ce match a en fait été complètement fou puisque l’arbitre a dû arrêter la rencontre après seulement 42 minutes de jeu.

Explications. Deux joueurs locaux ont d’abord récolté deux cartons rouges en l’espace de cinq minutes (24e et 29e). L’US Roye-Noyon a ensuite perdu deux joueurs sur blessure et tous les changements ayant été effectués, l’homme au sifflet n’a eu d’autre choix que de mettre un terme aux débats, en vertu de la loi 3 qui régit le football. Surréaliste.

Visiblement, il y en a un qui a été dépassé par les événements : Paul Bernardoni, gardien de but troyen.

Rémy de Souza
@LaSouz