Tout juste débarqués en Angleterre, Diego Costa et Angel Di Maria, respectivement transférés de l’Atlético Madrid à Chelsea et du Real Madrid à Manchester United, ne maîtrisent pas encore la langue de Shakespeare. Heureusement pour eux, ils peuvent compter sur l’aide de leurs coéquipiers hispanophones pour les aider à s’intégrer et à répondre aux journalistes.

Se souvenant sûrement de ses débuts en Premier League, Juan Mata, maintenant complètement bilingue, n’a pas hésité à venir en aide à Angel Di Maria. C’est même lui qui lui a remis son trophée d’homme du match après la victoire 4-0 face aux Queens Park Rangers dimanche. De son côté, Diego Costa, auteur d’un hat-trick face à Swansea a pu compter sur le soutien de Thibaut Courtois (qu’il côtoyait déjà à l’Atlético Madrid) et de Cesc Fabregas.

Mais s’ils apprennent l’anglais aussi vite qu’ils s’acclimatent à la Premier League, nul doute que ces deux nouveaux arrivants n’auront bientôt plus besoin de traducteur pour commenter leurs exploits.