Tout le monde peut se tromper. Même les internautes, qui se sont fait piéger en 3 étapes.

1. Une faute d’orthographe énorme

Tout démarre avec une faute d’orthographe sur les panneaux publicitaires au début de la rencontre entre la France et le Brésil, jeudi, au Stade de France. La marque de voiture Volkswagen est écrite “Wolkswagen”, avec un W donc, à la place du V. Un W qui fait réagir les spectateurs présents sur place, et les internautes. Et même le bon Dr Michel Cymes.

2. Les internautes s’emballent (un peu vite)

Les plus folles questions se posent sur Twitter : le fameux stagiaire d’iTélé s’occupe-t’il du Stade de France ? Qui va-t-il falloir licencier pour cette énorme erreur de frappe ?

 

3. Volkswagen révèle son coup de comm’

A la mi-temps de la rencontre, le constructeur allemand a fini par révéler ce qu’il s’était vraiment passé : l’erreur était volontaire, dans le cadre de son nouveau spot de pub. Vidéo à l’appui, rappelant que son slogan est : ‘’C’est pourtant facile de ne pas se tromper’’. Elémentaire…

Coup de comm’ réussi, donc, le public s’est fait avoir comme des Bleus.