Nilton Ferreira Junior pensait bien avoir réussi l’égalisation pour son équipe de Cruzeiro face à Flamengo dimanche. Malheureusement pour lui, sa joie fut de courte durée : sa frappe de la tête est passée bien au-dessus de la barre et le ballon est retombé derrière la cage… C’est ce qu’ont dû lui dire ses coéquipiers pour stopper sa célébration gênante!

C’est ce qu’on appelle vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué! Pour ne rien arranger, Cruzeiro s’est finalement incliné 3-0 face à Flamengo et Nilton n’a rien pu y changer.