Il est Irakien, adore le Liverpool FC. Alors forcément, en se rendant sur les bords de la Mersey pour supporter son équipe, notre personnage s’attendait à vivre des moments sympas au contact des Reds. Ainsi remercia-t-il Daniel Sturridge d’avoir posé à ses côtés à la sortie de l’entraînement.

L’aventure est devenue hors norme, ensuite, quand ses alter ego supporters de Liverpool lui ont demandé de poser à leurs côtés. Explications : au titre d’une vague ressemblance, ils l’avaient confondu avec… Luis Suarez. Le Suarez irakien a même dû délivrer quelques autographes. Peu importe s’il ressemble plus à ce que sera peut-être Suarez dix ans après l’arrêt de sa carrière, notre ami, interviewé à ce titre par la télé irakienne, est certain d’une chose : il ne marchera jamais seul.