Si Jean-Michel Aulas n’existait pas, il faudrait l’inventer. A chaque fois qu’il sévit sur Twitter, c’est pour dézinguer. Ce mardi, le président-sniper (ou l’inverse) a félicité le PSG et l’OM d’avoir mis un terme au boycott de Canal + après les réductions des sanctions de Zlatan Ibrahimovic (3 matches ferme au lieu de 4) et Dimitri Payet (1 match ferme au lieu de 2) suite à l’appel effectué devant le Conseil National Olympique et Sportif Français.

Pour autant, JMA demande des comptes de la part de la Ligue de Football Professionnel qui a accepté la décision du CNOSF, ce qui donne l’impression qu’elle se déjuge.

Roi de l’interactivité, Aulas a ensuite répondu à un tweetos et a manié l’humour pour évoquer les différences de traitement dont il se prétend la victime.

Mais entre ces deux échanges, Aulas nous a gratifiés d’un superbe tweet sorti de nulle part et destiné à sa victime favorite : Vincent Labrune. On se demande si “seule” est volontairement écrit avec un “e” final…