Sifflé après la contre-performance de son équipe Quilmes AC, l’entraîneur-adjoint Nelson Vivas n’a pas du tout aimé la bronca de son public.

L’ex-joueur d’Arsenal a même littéralement pété les plombs en allant frapper un supporter de sa propre équipe. Copieusement insulté par ce dernier, Vivas est allé chercher le supporter et a commencé à le rouer de coups dans les escaliers du stade.

Neutralisé par les stadiers et les forces de police, Nelson Vivas a provoqué la colère de son président. Ce dernier a décidé de le virer dans la foulée malgré le soutien du supporter tabassé, qui demandait la clémence pour son agresseur!