Depuis dimanche soir et le geste empli de dérision de Dani Alves à l’encontre des supporters de Villarreal qui lui avaient envoyé une banane, manger ledit fruit ou poser avec est devenu le symbole ultime de la lutte antiraciste.
Et si le Brésilien peut compter depuis lundi sur des centaines de marques de soutien sur les réseaux sociaux, il a également pu bénéficier de l’appui de nombreuses personnalités du monde du foot, tous en train de se photographier avec une banane.

Samuel Eto’o

L’inter Milan

David Luiz, Oscar et Willian

Souvent victime de propos racistes dans les stades italiens, Mario Balotelli a également partagé son cliché.

Sergio Agüero

Roberto Carlos

>

Coupable de propos racistes envers Patrice Evra en 2011, Luis Suarez a apporté son soutien à Dani Alves en se photographiant avec son coéquipier Philippe Coutinho.

Paul-Georges Ntep

Le journal sportif madrilène Marca y est également allé de son clin d’oeil.

Robert Lewandowski et Pierre-Emerick Aubameyang

Le boxeur Wladimir Klitschko

Son père plante un bananier

Agriculteur de métier, Domingo Alves, le père de Daniel Alves, a indiqué qu’il allait planter un bananier pour poursuivre la campagne antiraciste par son fils “Maintenant, je vais planter un bananier, a-t-il déclaré à Globoesporte. (…) Je n’ai pas parlé avec lui à la fin du match. J’espère qu’il ne devra pas manger d’autres bananes sur le terrain.

Réactions de la classe politique

Le geste de Dani Alves a été salué par la présidente du Brésil Dilma Rousseff.

Le joueur Dani Alves a donné une réponse audacieuse et forte au racisme dans le sport” a écrit Rousseff sur Twitter.

Le Premier ministre italien Matteo Renzi et le sélectionneur transalpin Cesare Prandelli ont partagé ensemble une banane devant les caméras.

Le supporter banni à vie

Le club de Villarreal a identifié le supporter responsable et l’a “banni à vie” de son stade. Ainsi, le club a publié un communiqué précisant les mesures prises à son égard : “Le FC Villareal souhaite informer qu’il regrette profondément l’incident intervenu dimanche dans le match face au FC Barcelone au cours duquel un fan a lancé un fruit sur le terrain du Madrigal. Heureusement, grâce aux forces de sécurité et à la précieuse collaboration des autres supporters du club, le club a identifié l’auteur et a décidé de lui retirer son abonnement au stade à vie.”