Plus souriant, plus accessible, plus serein et beaucoup moins nerveux. Entre le Zlatan de cette année et celui de l’année dernière, un changement d’attitude est perceptible. Mercredi soir, devant les caméras d’Eurosport, le Suédois a bluffé son monde après Brest – PSG (2-5) en affichant une attitude d’écoute et de générosité à laquelle il était rarement associé. Rappelons que la semaine dernière, le Suédois a été désigné plus grande diva du football mondial par le Bleacher Report.

Pas de diva mercredi soir. Disponible, confortablement assis dans le canapé, Zlatan a marqué les esprits après le coup de sifflet final. Pour répondre aux questions sur son triplé, il n’a pas hésité à essayer de le faire à la langue de Molière. Son effort a été salué par de nombreux internautes, qui y ont vu le signe de son investissement dans le projet du club parisien. “Je ne pensais pas que ça irait aussi ” vite, s’est-il enthousiasme sur le niveau de jeu du PSG.

Il en a profité pour délivrer cette petite phrase pleine d’humour et d’auto-dérision : “ La standing-ovation ? C’était facile, ils n’étaient que 500 dans les tribunes. Mais oui, je suis content “.