Le FC Nantes et le Milan AC n’ont pas le monopole des erreurs administratives qui coûtent cher. Arsenal en a fait la démonstration ce mardi pour son 8e de finale retour de Ligue des champions face au Bayern Munich. Les Gunners n’ont pu aligner le Japonais Ryo Miyaichi (21 ans) sur la feuille de match alors que celui-ci a fait le déplacement en Bavière. La raison ? Le club d’Arsène Wenger n’a pas inscrit le joueur sur la liste définitive de 25 noms que chaque club doit transmettre à l’UEFA avant le début de la C1. Résultat, Arsenal n’a pu disposer que de six remplaçants sur le banc au lieu de sept autorisés.

Maigre consolation, Ryo Miyaichi a pu profiter de la ville lors de la traditionnelle promenade d’avant-match.