Vous n’avez qu’une minute devant vous ? Ça tombe bien, c’est le temps qu’il vous faudra pour parcourir notre Minute Foot. Comme chaque mercredi, une personnalité nous parle de sa passion pour le ballon rond. La semaine dernière, le Youtubeur Kemar s’était prêté au jeu. Aujourd’hui, c’est Samy Seghir qui s’y colle. Sur les planches ou sur les terrains, l’acteur de 21 ans aime jouer. Footballeur amateur à Aubervilliers, il a été rendu célèbre en 2009 par le succès de Neuilly Sa Mère !, comédie décapante aux 2,5 millions d’entrées. En 2013, dans Les Petits princes, il jouait le rôle… d’un footballeur. Décidément passionné.

1. Ton équipe de coeur

J’aime bien le PSG, mais cette année je vais suivre de près Montpellier et Chelsea. Montpellier en Ligue 1 parce que j’ai des potes qui y jouent, comme Ryad Boudebouz. Ils ont une belle équipe, je les vois bien finir 5e ou 6e. Et Chelsea, j’aime beaucoup aussi. J’espère qu’ils vont faire quelque chose. Je regarde beaucoup la Premier League, c’est le championnat le plus spectaculaire.

2. Le joueur qui te fait vibrer

J’aime beaucoup Eden Hazard. Après, il y a Lionel Messi, évidemment, mais il est dans un autre monde…

3. Ton match culte

La demi-finale de Ligue des Champions, Chelsea-Barcelone. Iniesta met un but à la dernière seconde du match, Drogba devient fou contre l’arbitre… Honnêtement, j’étais super ému à la fin du match (rires).

4. Ton plus beau souvenir au stade

Le jour où j’ai donné le coup d’envoi de Portugal-Argentine. C’était en Suisse et c’est moi qui ai donné le coup d’envoi avec Michael Schumacher, et entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Un truc de ouf, de ouf ! Je n’oublierai jamais ce moment.

5. Le geste qui te rend fou

La virgule intérieur-extérieur. Quand Hazard le fait pour rentrer dans l’axe et frapper, je deviens fou. J’essaie souvent de le reproduire… mais je le réussis pas aussi souvent, malheureusement (rires).

6. La règle que tu aimerais changer

La double peine. Pour une faute, le défenseur est exclu et l’arbitre siffle penalty. En quelques secondes, un match peut complètement basculer. Je trouve ça trop sévère.

7. L’entraîneur que tu voudrais être

Mourinho. Il se passe toujours quelque chose avec lui. Parfois, je regarde des matches uniquement pour lui (rires) ! Il n’a aucune limite, ça me plaît.

8. Le but dont tu te rappelleras toute ta vie

Il y en a deux qui sont ex aequo. Le but de Messi contre Getafe, quand il traverse tout le terrain pour marquer.

Et la reprise de Zidane en finale de la Ligue des champions 2002, bien sûr. Le centre de Roberto Carlos, la volée du gauche, la célébration… J’avais 8 ans mais ça m’a marqué à vie !

Propos recueillis par Ilyes Ramdani
@Ilyesramdani1