Au Brésil, il y avait déjà les coupes de cheveux les plus improbables. Depuis lundi soir, c’est la moustache de l’attaquant brésilien Fred qui agite les réseaux sociaux. Un look très “seventies” où certains ont vu un hommage à son entraîneur Luiz Felipe Scolari.

En fait, si l’attaquant auriverde s’est laissé pousser la moustache, c’est en hommage à son père, Juarez. Il l’a confié aux journalistes en racontant son but face au Cameroun (4-1). “Aussi incroyable que ça puisse paraître, le ballon de David Luiz a “tapé” sur ma moustache. C’est un but de la moustache pour mon père et pour tous ceux qui me soutiennent.”  En août dernier, Fred s’était déjà affiché avec ce look avant le choc entre son club de Fluminense et le Flamengo. Sur son compte Instagram, cette référence sans équivoque à son père: “Bigodao do velho Jua” (“la grosse moustache du vieux Jua”).

Bigodao do velho jua!@francismelobh @kakacg @barriga26 @brunobarrospietro @igorsouto

Cette moustache, c’est aussi un peu le talisman de Fred avant les matches importants ou quand ça ne va pas. Le n°9 de la Seleçao était très critiqué après les deux premiers matches du Brésil. Il n’avait pas encore trouvé le chemin des filets. Neymar y est donc allé de son petit conseil. “Je lui ai dit : ‘Fred, si tu te laisses pousser la moustache, tu vas marquer. Avec la moustache, ça marche à tous les coups’, a expliqué celui qui est désormais le meilleur buteur de la compétition (4 buts). Il a marqué et je lui ai dit : ‘Tu vois, ça n’a pas loupé !'”

Une moustache porte-bonheur donc pour Fred mais aussi inspiratrice pour la twittosphère qui n’a pas manqué tout au long du match de chercher d’où elle pouvait bien venir…