Oubliez Cristiano Ronaldo, Mathieu Valbuena, etc… Vous pensiez que ces joueurs figuraient parmi les plus grands plongeurs de notre époque ? Raté ! Benjamin Siegert, un milieu de 33 ans évoluant à Munster (D3 allemande), a prouvé qu’on pouvait pousser encore plus loin l’art de la simulation après un tacle.

Si au premier abord sa chute semble vraiment découler d’une faute inappropriée (et encore…), la deuxième partie de sa « prestation » est mythique.

Il se retrouve debout (l’élan ?) à… deux mètres de son adversaire mais effectue pourtant une cabriole sur lui-même avant de se tenir… le visage avec les mains. Magique. Vite, un Oscar !