Habitué aux scores de tennis, lui qui a déjà passé un 6-3 à Everton et un 6-0 à Maribor cette saison, José Mourinho est allé faire un tour au Masters de Londres cette semaine, assistant notamment à la mise à mort de Murray par Federer (6-0, 6-1).

Le petit malin derrière lui a profité de la présence du Special One pour se faire remarquer, avec un aveu sans doute mensonger mais plutôt cocasse passé via une ardoise qu’il a brandie derrière le Portugais. « J’ai vendu ma voiture pour m’asseoir à côté du Special One ». Pour 56 petites minutes de spectacle au total. Cher payé la minute, a priori…