C’est une image qui restera dans l’histoire de la Coupe du monde de façon certaine. En attendant, elle a déjà éclipsé le but de Godin et la qualification de l’Uruguay pour les huitièmes de finale aux dépens de l’Italie (1-0). Dans un duel, Luis Suarez se précipite sur Chiellini, dont il trouve la défense trop virile. Il le mord. C’est la troisième morsure en plein match (connue!) de sa carrière.

Même si le geste a échappé à la vigilance de l’arbitre, les téléspectateurs ont pu contempler la scène au ralenti. Cela a très vite attisé la réputation de l’Uruguayen, avec des visuels postés sur les réseaux sociaux avant même la fin du match.

D’abord, rappeler le palmarès du joueur de Liverpool…

Ensuite, faire sereinement le bilan technique de son match…

Et enfin, s’amuser un peu avec quelques personnages connus, qui évoluent aussi dans son registre technique.

On peut aussi se projeter sur le futur et imaginer un jour la “Suarez line technology”…

Voici pour conclure une image non détournée qui montre que Suarez a ses moments de lucidité. L’Uruguayen réalise qu’il risque une suspension. Il a peut-être fini sa Coupe du monde.