On savait que la finition des stades au Brésil n’est pas complètement au point. Mais les infrastructures installées tout autour des enceintes inquiètent véritablement, particulièrement à Rio de Janeiro.

Dimanche soir, l’Argentine affrontait la Bosnie-Herzégovine au stade Maracanã de Rio, celui-là même où se jouera la finale, le 13 juillet prochain. Près de 70 000 supporters étaient présents pour assister à la rencontre. Et ils ont emprunté un escalier provisoire qui fait littéralement froid dans le dos, un escalier tout bonnement vertigineux.
Une vidéo postée sur la toile montre l’édifice provisoire trembler dangereusement sous le poids des supporters.

Heureusement, l’ensemble a tenu et personne n’a été blessé. Lundi, un reporter de la BBC s’est rendu sur place et a confirmé que l’escalier était dans un état inquiétant. “On a l’impression qu’il a été monté à la hâte“, constate le journaliste. Son constat est plutôt alarmant, les barrières sont effectivement mal fixées et rien n’a été entrepris pour assurer la sécurité de la structure pour le prochain match, ce mercredi entre l’Espagne et le Chili.