C’est ce que l’on peut appeler une boulette. Alors que le Barça a remporté mercredi soir la Supercoupe de Catalogne face à l’Espanyol Barcelone (1-1,  4-2 aux tab), la soirée a surtout été marquée par une anecdote routière pour le moins cocasse.

Pour se rendre à Girone, lieu de la rencontre, les joueurs de l’Espanyol  sont arrivés dans un bus grimé aux couleurs de leur club mais avec les initiales de l’éternel rival, le FC Barcelone, “FCB” visible sur le toit. Un blasphème pour les supporters des Pericos (Perruches) même si le bus a rapidement été remplacé avant le coup d’envoi de la deuxième mi-temps.

La raison de cette bourde ? Les deux clubs catalans sont sous contrat avec la même entreprise de transport.

L’entreprise gestionnaire du bus, la société Autopullman Padros, leader en Catalogne, y est aussi allé de ses excuses sur Twitter en réponse aux nombreux supporters réclamant la rupture du contrat entre le club et l’autocariste : “La direction d’Autopullman Padros présente ses excuses au RCD Espanyol et à ses fans pour l’incident du bus“. a-t-elle déclaré sur Twitter.

Cela a été une erreur de l’entreprise. Ce n’est pas l’autocar que nous utilisons habituellement mais celui qu’utilisait le Barça B“, a expliqué Joan Collet, le président de l’entreprise Autopullman Padros, au micro d’Esport3.

Imaginez un seul instant le bus de l’OM surplombé des initiales PSG…