A vouloir se montrer trop sûr de lui, ce gardien argentin a été pris à son propre piège. Alors qu’il était presque certain d’arrêter le ballon envoyé par l’attaquant Juan Pablo Pereyra dans ses gants, le portier d’Aldosivi Pablo Campodonico l’a vu lui glisser entre les mains. Impossible alors de rattraper son erreur. Le ballon a filé tout droit dans ses cages … pour le plus grand bonheur des joueurs de Ferro. Une boulette monumentale qui vaut à son équipe une défaite (1-0).

Il ne fait pas bon être gardien en Amérique du Sud. Rappelez-vous de la bourde mémorable du portier péruvien qui se fait piquer le ballon alors qu’il s’apprête, en faisant beaucoup de zèle, à dégager.