De deux choses l’une : soit le gardien du Nigéria Austin Ejide est le Pierre Richard du football, soit l’Agence Nationale de la criminalité et la police des jeux britanniques avaient de bonnes raisons d’enquêter.

Ce mercredi, le match amical entre le Nigéria et l’Ecosse était très surveillé par les autorités britanniques, notamment la police des jeux après des mouvements suspects de paris sur les marchés asiatiques qui se sont déroulés la semaine dernière. Des accusation de tricherie, autrement dit de match et de paris truqués, ont été portées avant la rencontre, et une enquête a été ouverte par la National Crime agency.

C’est dans ce climat plus que suspicieux que le gardien nigérian s’est mis à propulser le ballon dans son propre but, un geste pour le moins suspect… Finalement, le but a été annulé pour une faute, mais cette erreur prête tout de même à confusion. Les autorités chargées de la lutte contre la corruption rendront leur verdict dans quelques semaines.