Pour transformer un penalty, demandez conseil à Zidane, Cristiano Ronaldo ou encore Ibrahimovic mais surtout évitez de demander à Nenad Mirosavljevic, pour preuve sa dernière tentative à cet exercice. Lors d’une rencontre du championnat serbe entre Cukaricki et Radnicki, son équipe de Cukaricki obtient un penalty. A 36 ans, l’ancien joueur du Partizan Belgrade prend ses responsabilités pour ouvrir le score mais que nenni. Le joueur oublie tout bonnement le ballon, s’emmêlant les pinceaux pour finalement à peine toucher le ballon. Un long moment de solitude pour celui qui vient de réaliser peut-être le pire penalty de l’année.