Les joueuses de l’équipe de France de football ont un rituel bien à elles pour sanctionner celle qui aurait le malheur de rater un contrôle. Imiter une cocotte tout en courant autour de ses coéquipières sur un doux air paillard de “fais-la poule, fais-la poule, tu verras tu seras plus cool.” Ce jour-là, c’est Sandrine Brétigny qui a eu droit à la punition.

Dès que l’internationale française se rend compte qu’elle a complètement loupé son contrôle, son visage se décompose. Elle sait pertinemment qu’elle va devoir se ridiculiser. Sans vraiment de convictions mais sous l’insistance de Corine Franco, Viviane Asseyi ou encore Louisa Necib, Sandrine Brétigny se soumet à l’exercice avant de reprendre rapidement sa place dans le groupe. Un entraînement qui respire la bonne humeur à pleins poumons.