Evangelos Marinakis n’est pas le plus tendre des présidents de clubs. Le patron de l’Olympiakos n’a pas vraiment apprécié l’élimination de ses joueurs, jeudi, en Europa League (face au FK Dnipro, 2-0, 2-2). Et encore moins le match nul (1-1) concédé, à domicile quelques jours plus tôt, contre l’AEK Athènes (D2) en Coupe.

Résultat, Marinakis a infligé à chacun de ses joueurs une amende… de 500 000 euros ! “L’Olympiakos est le plus grand club grec. Vous devrez le respecter et l’honorer”, a lancé le président du club du Pirée, pourtant leader du championnat. Avant d’ajouter : “Si quelqu’un a un problème, qu’il ait les tripes de se lever et de s’en aller.”

L’homme d’affaires n’en est pas à son premier coup d’éclat. Mardi dernier, il avait lancé une bouteille d’eau au visage du président du Panathinaïkos au cours d’une réunion entre clubs. Bonne ambiance…