Souvent critiqués pour leur cupidité présumée, les footballeurs ne sont pourtant pas tous obnubilés par l’argent. C’est en tout cas ce qu’on peut retenir de la décision prise par les joueurs du RCD Mallorca.

Menacés de relégation en Segunda B (équivalent du troisième échelon en Espagne), les joueurs majorquins se sont vus proposer une prime de 100 000 euros par Utz Claassen, actionnaire allemand du club, en cas de maintien. Vexés par cette offre qui viendrait mettre en doute leur implication au sein du club et leur motivation, les joueurs ont décidé d’un commun accord d’accepter la prime mais seulement pour la répartir entre les différents employés du club. “Ils sont depuis longtemps à nos côtés et cela fait deux ans qu’ils baissent leurs salaires”, a expliqué Emilio Nsue, l’un des quatre capitaines de l’équipe sur le site du club. “Notre objectif est de sortir le club de cette situation et de maintenir l’équipe en deuxième division, a poursuivi Nsue après avoir remercié Claassen pour son geste. En ce moment, l’argent nous est égal, c’est l’honneur de chacun et celui du club qui sont en jeu. Chacun peut penser ce qu’il veut, notre décision est très claire pour nous.”

A quatre journées de la fin du championnat, les Majorquins pointent à la 18e place du classement. “Si nous gagnons contre Jaén et Girone, nous serons sauvés. Mais pour l’instant il ne faut penser qu’au match contre Jaén samedi. Gagner nous enlèverait de la pression et nous serions tout proches du maintien, a conclu Nsue en appelant les supporters à venir les encourager en dépit du fait que le match contre Jaén aura lieu en même temps que la “finale” de la Liga entre le FC Barcelone et l’Atlético Madrid. Une chose est sûre les employés du club ne ménageront pas leurs encouragements…